Ces 10 étapes vous permettront de bien préparer votre jardin potager à l’hiver et anticiper les plantations du printemps

Selon les région, l’hiver peut être long et rude. En consacrant un peu de temps et d’efforts à la préparation du sol de votre jardin à l’automne, vous faciliterez grandement la plantation au printemps et le succès du jardin potager de l’année suivante !

La fin des récoltes est pour moi synonyme d’émotions contradictoires. Après un automne bien rempli par la cueillette, la conservation et la congélation des produits du jardin, une partie de moi est soulagée que cette saison bien remplie soit derrière moi. L’autre partie se sent vide sans le jardin à surveiller, la joie de voir le miracle de la croissance des plantes, la satisfaction de cueillir des produits frais pour le dîner et la paix qui m’entoure dans le jardin. C’est le moment de réfléchir à l’année écoulée, aux échecs et aux succès du jardinage.

carré potager hiver

10 conseils pour bien préparer votre jardin à l’hiver et faciliter la plantation au printemps prochain.

1. Récolter des graines pour la prochaine saison

Il est facile et amusant de conserver des graines de légumes et de fleurs à l’automne ! Une fois que vous aurez pris le coup de main, vous vous demanderez pourquoi vous n’avez pas conservé vos propres semences depuis le début ! J’aime conserver mes propres semences de pommes de terre, d’ail, de pois, de haricots, de courges, de coriandre, de pois de senteur, de souci, de tournesol et de capucine, pour n’en nommer que quelques-unes et j’apprends encore à conserver d’autres semences !

2. Arracher les plantes mortes et les mauvaises herbes

J’aime nettoyer les plates-bandes de mon jardin pour qu’elles soient faciles à planter dès que le sol est praticable au printemps. L’arrachage des mauvaises herbes et de leurs racines, qui étaient difficiles à atteindre lorsque les légumes étaient encore dans le jardin, porte ses fruits au printemps ! Une fois les plants de légumes arrachés, il est possible de les replacer sur le sol. En effet, les feuilles contiennent des éléments nutritifs qui profitent au sol. Ne le faites pas avec des plantes moisies ou malades. Je n’ai pas utilisé cette méthode personnellement car presque tous nos déchets de jardin vont aux poules !

Lire aussi :   9 cultures à planter en août pour des récoltes en automne et en hiver

3. Enlevez les pierres et les blocs d’argile

Pendant que vous travaillez votre sol, enlevez au râteau les pierres, les blocs d’argile ou les sols particulièrement durs que vous rencontrez. Le plus simple est de ratisser plusieurs fois la surface du sol pendant que vous le travaillez.

4. Analyser le sol de votre jardin potager

Il n’est pas nécessaire d’analyser le sol de votre jardin mais cela peut s’avérer très utile pour cultiver des plantes potagères saines ! L’automne est le moment idéal pour analyser le sol de votre jardin afin de déterminer s’il manque d’éléments nutritifs essentiels à la croissance des plantes. Les kits d’analyse du sol permettent de mesurer le pH, l’azote, le phosphate et la potasse. Chacun de ces éléments est nécessaire au bon niveau pour faire pousser facilement des plantes saines. Si vous constatez que vous avez un niveau trop élevé ou trop bas dans l’un de ces éléments, ajoutez l’amendement nécessaire à l’automne, ce qui donnera au sol plus de temps pour s’adapter que si vous essayez de l’amender seulement au printemps. Testez à nouveau le sol au printemps et si nécessaire, modifiez-le à nouveau.

5. Ajouter du compost dans votre potager

L’ajout de compost à l’automne est l’une des meilleures façons de préparer votre jardin pour le printemps et pour qu’il soit fructueux l’année suivante ! Pour fabriquer votre propre compost, lisez 10 conseils sur le compostage.
Le compost peut être ajouté à l’automne et au printemps. L’ajout à l’automne lui donne plus de temps pour se décomposer et devenir plus utilisable par les plantes de votre jardin. Si vous utilisez la méthode « sans labour », étalez simplement une couche de compost de 7 à 10 cm sur le sol. Si vous préférez labourer votre jardin au motoculteur, étalez le compost et passez le motoculteur sur le sol du jardin.

Lire aussi :   Quoi faire dans le potager en mai

plantez légumes automne

6. Plantez de l’ail et des plantes vivaces

Certaines graines de légumes peuvent même être plantées à l’automne ! L’ail doit être planté vers la mi-octobre. Pour en savoir plus sur le moment et la manière de planter de l’ail, lisez le Guide complet de la culture et de la récolte de l’ail ! Les graines d’oignon vert ou d’oignon ordinaire peuvent être plantées à l’automne. Les épinards peuvent être plantés à la fin de l’été et coupés à l’automne pour une récolte au début du printemps. L’automne est également une bonne période pour envisager de planter des plantes vivaces telles que la rhubarbe, les fraises, les framboises, la ciboulette et les arbres fruitiers. Si vous avez déjà des framboises, il faudra peut-être les tailler à l’automne. Pour en savoir plus sur les pruniers et comment les tailler, cliquez ici.

7. Arrosez vos plantes vivaces en profondeur

Avant que l’hiver ne s’installe (entre la mi-octobre et la fin octobre), arrosez abondamment vos plantes vivaces, vos arbres et vos buissons. Vous éviterez ainsi que leurs racines ne succombent aux températures glaciales de l’hiver. Ces 7 légumes perpétuels peuvent être plantés en hiver pour avoir des récoltes pendant des années.

8. Décidez si vous voulez agrandir votre jardin

L’automne est aussi le moment idéal pour préparer de nouvelles plates-bandes. La façon la plus simple de le faire est d’étendre une couche de carton sur la zone où vous souhaitez aménager votre nouveau jardin. Humidifiez le carton, puis recouvrez-le d’une couche de 10 à 15 cm de compost ou de paillis. Un mélange d’herbe coupée et de feuilles peut être utilisé comme couche de paillis. En procédant ainsi à l’automne, il ne sera pas nécessaire d’arracher l’herbe, car le carton et le paillis suffiront à la tuer et à transformer le sol en une terre de jardin exploitable. Si vous voulez des plates-bandes surélevées, utilisez cette méthode au fond de la jardinière.

Lire aussi :   Liste des légumes et herbes que l'on peut cultiver à l'ombre

9. Planifier le jardin de l’année prochaine

Il ne reste plus qu’à planifier le jardin de l’année prochaine ! L’hiver est le moment idéal pour évaluer et noter ce qui a bien fonctionné et ce que vous aimeriez changer pour l’année prochaine. J’aime travailler sur un plan de jardin tout au long de l’hiver, en tenant compte des plantations d’accompagnement et de la rotation des cultures.

10. Reprendre les notes de son journal de jardinage

Les jours froids et enneigés de l’hiver constituent le cadre idéal pour ralentir, préparer une tasse de thé et passer en revue l’année écoulée. Notez ce qui a bien fonctionné, ce que vous aimeriez changer et tout ce que vous avez appris au cours de l’année écoulée. Si votre téléphone contient des photos du jardin datées, elles peuvent fournir des informations que vous souhaiterez peut-être consigner dans votre journal.

Une fois ces étapes franchies, vous êtes prêt à planter tôt au printemps et à réussir votre jardin l’année prochaine !
Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à vous abonner à mon blog et à partager cet article sur vos réseaux favoris.

Jean Baptiste

En savoir plus sur Le potager

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading