10 légumes vivaces pour les climats froids

oignons égyptien marcheur

Tout le monde aime les légumes frais du jardin mais la somme de travail nécessaire pour maintenir un potager est beaucoup moins attrayante. Les légumes vivaces gagnent en popularité en tant qu’alternative nécessitant moins d’entretien aux cultures annuelles conventionnelles. Vous pouvez planter des légumes vivaces une fois et profiter des récoltes pour les années à venir.

Ce n’est pas un nouveau concept, de nombreuses régions du monde dépendent de légumes vivaces, comme le manioc et le taro, qui vivent de nombreuses années et peuvent être entretenus et récoltés à la main. De nombreuses annuelles du nord sont cultivées comme vivaces dans les climats chauds du sud. Pourtant, il existe de nombreux légumes vivaces qui poussent bien dans les climats plus froids.

Avantages et inconvénients des légumes vivaces

Les légumes vivaces repoussent à partir de leurs systèmes racinaires existants lorsque les conditions sont réunies afin que les plantes puissent commencer à pousser beaucoup plus tôt et plus rapidement que les annuelles qui doivent être démarrées à partir de graines chaque année. Certains prétendent que les cultures pérennes sont plus résistantes aux maladies, aux ravageurs et à la sécheresse que les annuelles car elles sont censées survivre année après année.

Les légumes vivaces ont des rendements élevés lorsqu’ils sont cultivés dans de bonnes conditions. En fait, certaines vivaces poussent si bien qu’il faut les récolter fréquemment pour éviter qu’elles ne deviennent trop envahissantes.

En plus de remplir votre panier de récoltes chaque année, les cultures vivaces peuvent profiter à long terme à votre jardin. Les légumes vivaces ont des systèmes racinaires à longue durée de vie qui empêchent l’érosion du sol, tout en améliorant la matière organique du sol.

Les inconvénients comprennent le temps nécessaire aux plantes pour s’établir, les ravageurs ou maladies quand on laisse les cultures au même endroit et le potentiel d’invasion de certaines vivaces. De nombreux jardiniers choisissent de cultiver des plantes vivaces en complément de leurs cultures annuelles.

Liste de 10 légumes vivaces pour les climats froids

1. Les asperges

L’asperge (Asparagus officinalis) est un légume vivace très familier des jardiniers. Il est facile de trouver des recettes pour utiliser toutes vos asperges fraîches et c’est un excellent choix pour les climats froids, avec des cultivars qui sont rustiques. Les asperges préfèrent les climats plus frais et résistent aux étés longs et chauds du sud.
Les asperges mettent quelques années à s’établir avant de pouvoir être récoltées mais une fois qu’elles sont établies, elles restent productives pendant environ 15 à 20 ans, il est donc important de sélectionner le meilleur cultivar pour votre région et selon vos goûts.

Lire aussi :   Quoi faire pousser en novembre à l'intérieur

rhubarbe vivace

2. La rhubarbe

La rhubarbe (Rheum rhabarbarum) est une autre plante vivace familière couramment utilisée pour ajouter une touche acidulée aux recettes sucrées mais peut être utilisée dans une grande variété de plats et de boissons. La rhubarbe est une plante vivace idéale car elle est facile à cultiver, assez tolérante à la sécheresse et très productive. Pour une meilleure saveur, récoltez la rhubarbe de mai à début juillet.
La plupart des gens évitent de manger des feuilles de rhubarbe car ils pensent qu’elles sont trop riches en acide oxalique, bien que la quantité réelle soit similaire à celle des carottes et inférieure à celle du persil. Si vous décidez de ne pas manger les feuilles, elles sont parfaitement bonnes dans le compost ou pour être utilisées comme paillis.
Les plantes de rhubarbe ont également une valeur ornementale avec leurs grandes feuilles brillantes et de forme unique.

3. Les oignons à botteler

Les oignons vivaces à botteler (Allium fistulosum) sont faciles à cultiver et peuvent être récoltés tout l’été. Ils poussent rapidement à partir de graines et commencent à pousser au début du printemps lorsqu’ils sont plantés à l’automne. Vous pouvez économiser beaucoup d’argent et de déchets alimentaires si vous cultivez vos propres oignons en botte.

oignons égyptien marcheur

4. Oignons marcheurs égyptiens

Les oignons marcheurs égyptiens (Allium proliferum) ou oignons perpétuels se distinguent des autres oignons en faisant pousser de petits bulbes appelés « bulbilles » au sommet de la tige ainsi que sous terre. La plante tire son nom de la façon dont les tiges se plient sous le poids des bulles non récoltées pour démarrer de nouvelles plantes à proximité. Les oignons égyptiens poussent si bien qu’ils pourraient « marcher » partout dans le jardin.
Les amateurs d’oignons bénéficieront grandement de la plantation d’oignons égyptiens car ils sont récoltables pendant toute la saison de croissance, contrairement aux oignons annuels qui sont récoltés à la fin de l’été et ont tendance à germer avant la prochaine récolte. Les feuilles d’oignons marcheurs peuvent être récoltées au printemps, les bulbes supérieurs commençant au milieu de l’été et les bulbes souterrains à la fin de l’été ou à l’automne. Les bulbes peuvent être consommés frais ou séchés.

5.Le chénopode bon-Henri

Le Chénopode bon-Henri (Chenopodium bonus-henricus) devient de plus en plus populaire dans les climats froids en tant que légume vert feuillu vivace. Le chénopode bon-Henri est un parent des épinards et a un goût similaire, bien que plus amer. Les nouvelles pousses sont un mets délicat et sont utilisées comme substitut des asperges.
Les feuilles peuvent être récoltées et cuites comme des épinards et ont un goût riche, profond et nourrissant. Contrairement aux épinards, il s’agit d’une plante vivace à racines pivotantes fortes et robustes. Le Chénopode apparaît très tôt au printemps, généralement lorsque les pissenlits et les orties se réveillent, ce qui en fait l’un des tout premiers verts de la saison. Ils vont fleurir au fur et à mesure que la saison se réchauffe mais la bonne nouvelle est que les jeunes fleurs peuvent être récoltées et cuisinées et ont aussi bon goût.

Lire aussi :   7 légumes que vous pouvez cultiver à l'intérieur en hiver

6. L’hosta

L’Hosta est une excellente plante vivace comestible, elle est presque indestructible et toute la plante est comestible, des pousses aux feuilles en passant par les fleurs. La saveur est décrite comme un croisement entre la laitue et les asperges. Les hostas sont populaires depuis des siècles au Japon, où elles sont vendues dans les supermarchés ou récoltées à l’état sauvage dans les régions montagneuses. Les nouvelles pousses tendres sont considérées comme la partie la plus délicieuse, bien que de petites feuilles nouvelles soient également consommées. Les hostas blanchis, qui poussent dans l’obscurité, sont particulièrement appréciés.

7. Le raifort

Le raifort peut être conservé au réfrigérateur pendant quelques mois mais commence à perdre de sa puissance après seulement quelques semaines. Les amateurs inconditionnels de raifort achètent des racines fraîches et les râpent au besoin. Mieux encore, les jardiniers peuvent cultiver des plantes de raifort (Armoracia rusticana) avec peu d’effort.
Le raifort est une plante vivace, bien que certains disent que vous devriez récolter après un an pour obtenir la meilleure saveur et la meilleure texture. Vous pouvez faire pousser des plantes à partir de boutures de racines, et quand vient le temps de récolter les racines, vous pouvez récupérer des parties de la racine pour faire pousser les plantes de l’année prochaine. Les racines doivent être récoltées lorsque les plantes sont en dormance au début du printemps ou à l’automne. Les racines supplémentaires peuvent être conservées au réfrigérateur ou au congélateur ou laissées dans le sol pour une récolte printanière.

8. Le topinambour

Le topinambour (Helianthus tuberosus) est connu pour ses tubercules sucrés au goût de noisette, qui deviennent crémeux comme de petites pommes de terre lorsqu’ils sont cuits. La plante entière est comestible, mais vous ne pourrez probablement trouver que des recettes pour les tubercules en raison de tout le battage médiatique qui les entoure.
Ces dernières années, cette plante a acquis un autre nom commun : l’artichaut de Jérusalem. Manger beaucoup de tubercules peut provoquer des troubles gastro-intestinaux chez certaines personnes en raison des niveaux élevés d’inuline, qui est une fibre non digestible. Un seul tubercule contient plus d’une journée d’inuline, bien qu’il existe des méthodes pour rendre les topinambours plus digestes. Les plantes à topinambour se multiplient rapidement et peuvent devenir envahissantes, ce qui peut être une bonne chose si vous ou vos amis pouvez les manger sans inconfort mais cela deviendra un problème si vous changez d’avis sur leur culture.

Lire aussi :   5 légumes super précoces à faire pousser en hiver

9. La glycine tubéreuse

Vous cherchez un légume-racine vivace qui ne vous donne pas de problèmes d’estomac? La glycine tubéreuse (Apios americana) pourrait être votre nouveau meilleur ami. La glycine tubéreuse, également appelée Apios ou Haricot sauvage est une plante grimpante vivace à fleurs originaire d’Amérique du Nord appréciée pour ses tubercules qui ressemblent et ont le goût de petites pommes de terre. Les fleurs, les haricots, les pousses et les feuilles sont également comestibles avec une légère saveur de haricot. Les fleurs uniques et parfumées ajoutent également de l’intérêt au jardin.
Les tubercules poussent le long du système racinaire comme des perles sur une ficelle, parfois même à plusieurs mètres de la plante. Ils peuvent être récoltés à tout moment mais il leur faudra au moins deux ans pour atteindre une taille convenable pour la cuisson. Les vignes peuvent devenir envahissantes si on les laisse pousser sur d’autres plantes et elles peuvent pousser d’environ 3 m par an.

artichaut vivace

10. L’artichaut

Les artichauts (Cynara cardunculus var. Scolymus) sont cultivés comme plantes vivaces dans les régions chaudes et comme plantes annuelles dans les régions froides. Avec les bonnes techniques d’hivernage, les jardiniers des régions froides peuvent également cultiver des artichauts comme plantes vivaces. Les cultivars à saison plus courte comme ‘Green Globe’ et ‘Imperial Star’ sont les meilleurs pour les climats nordiques.
Étant donné que les artichauts sont généralement vendus à un prix élevé dans les épiceries (en saison, chacun coûte environ 1 à 2 € ), cela ne ferait pas de mal d’essayer d’en cultiver vous-même.

Il existe de nombreux autres légumes vivaces comestibles qui poussent dans les climats froids. Certains sont difficiles à trouver mais valent la peine d’être essayés si vous souhaitez élargir votre répertoire de légumes vivaces.

Liste d’autres vivaces résistantes au froid à découvrir :

– Les rosses de fougère de la fougère-à-l’autruche
– L’Oseille du jardin
– Le Cresson
– La Crambe maritime ou Chou marin
– La Livèche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *