Le Potager
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Comment faire pousser un châtaignier à partir d’une châtaigne

De nombreuses personnes se demandent si il est possible d’obtenir un grand et beau châtaignier à partir d’une châtaigne fraichement ramassée, je vous propose donc aujourd’hui de vous apporter quelques réponses.

Deux méthodes :

Une première méthode très simple consiste à planter les graines (châtaignes) à l’extérieur dès qu’elles tombent mais cette option vous donne moins de contrôle sur la croissance des graines.

L’autre option est de stocker les graines puis de les faire pousser à l’intérieur. Cela vous permet de planter des semis le printemps suivant. Avec cette option, il y a moins de chance que les graines se détériorent en raison de conditions météorologiques extrêmes ou soient mangées par des rongeurs, ainsi que d’autres animaux.

Dans cet article, je discuterai de la deuxième option, car elle permet d’avoir un peu plus de contrôle sur les graines en croissance mais si vous avez beaucoup de graines et du terrain alors vous pouvez optez pour les 1ere option.

Les graines de châtaignier ou les noix sont produites à partir des fleurs femelles de l’arbre. Certaines des fleurs femelles se développent en fruits épineux qui contiennent les graines de châtaignier. Ces fruits ont une enveloppe épineuse qui s’ouvrira à l’automne et libérera plusieurs fruits aplaties sur au moins un côté.

La cueillette

Les graines peuvent être ramassées sur le sol ou récoltées début octobre en coupant le fruit de l’arbre, puis en le stockant dans un endroit frais jusqu’à ce que l’enveloppe se fende. Une fois que les châtaignes sont débarrassées de leur coque, elles doivent être immédiatement placées dans un sac en plastique ou un seau troué et rempli de tourbe humide. Chaque châtaigne doit être complètement entourée de mousse de tourbe et ne doit pas toucher le côté du récipient ou d’autres châtaignes.

Stockage et germination

Les châtaignes peuvent ensuite être conservées dans un réfrigérateur à une température située entre 0 et 1 °C pendant deux à trois ans. Les châtaignes auront besoin d’un minimum de deux à trois mois de froid avant de germer.

Après stockage au froid, les châtaigniers peuvent être plantés à l’intérieur vers février et mars. Les graines doivent être placées sur un rebord de fenêtre chaud et ensoleillé ou dans une serre à une température de 21 à 25 °C.

Les briques de lait en carton de 1L avec le fond découpé font de bons pots. Le fond des cartons peut être recouvert d’une moustiquaire ou d’un chiffon pour empêcher le terreau de tomber et permettre une aération suffisante des racines.

La Plantation

Les châtaignes ont tendance à pourrir dans les sols compactés, donc un milieu de culture avec beaucoup de matériaux fibreux est un bon choix. Les terreaux sans terre avec beaucoup d’écorce compostée sont une bonne option. Ces mélanges offrent beaucoup d’aération et aident à préserver la motte lorsqu’il est temps de repiquer les plants.

Les châtaignes doivent être plantées 3 cm de profondeur, avec le côté plat vers le bas. Assurez-vous de garder le sol humide, pas mouillé et ajoutez de temps en temps une solution diluée d’engrais complet.

Les semis doivent être prêts à être transplantés à la mi-mai après le dernier gel dangereux. Avant de repiquer, c’est une bonne idée de « durcir » les plantules. Pour ce faire, placez-les à l’extérieur et exposez-les progressivement au soleil et aux vents forts.

Lors de la plantation des semis, faites un trou deux fois plus grand que la motte. Assurez-vous de retirer le reste de la coquille de châtaigne qui est attachée à la racine. Cela aide à empêcher les animaux d’arracher les semis pour atteindre les châtaignes.

Comme les bleuets et les azalées, les châtaigniers préfèrent les sols acides bien drainés.

Protection

Pour aider à prévenir les dommages causés par les rongeurs et les autres animaux sauvages, des abris pour arbres et des cages grillagées en tissu doivent être utilisés. Placez des abris pour arbres de 60 cm de haut, enfoncés de 5 à 8 cm dans le sol, autour des semis. Ensuite, placez une cage métallique de 1m20 à 1m50 de haut autour de l’abri d’arbre et piquez fermement en place.

Assurez-vous de donner beaucoup d’eau aux semis et de garder une zone de 60 cm autour d’eux exempte de mauvaises herbes. Les semis transplantés ne doivent pas être fertilisés la première année, à moins qu’il n’y ait un problème.

Par exemple, si les feuilles jaunissent avant début août, un peu d’engrais contenant de l’azote peut être appliqué.

Les châtaigniers doivent être espacés de 9 à 12 m pour laisser suffisamment d’espace pour la croissance.

Avec une bonne planification et un peu de chance, vous devriez avoir un bon départ pour faire pousser des châtaigniers sains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *