Le Potager
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

6 conseils pour le potager que tout nouveau jardinier doit connaître

Au cours des derniers mois, l’augmentation rapide du coût des légumes et la succession de confinements a donné envie à beaucoup de personne à se mettre à cultiver leur propres légumes à la maison avec un petit coin de potager. Les prix des denrées alimentaires devraient continuer d’augmenter dans un proche avenir, de plus en plus de propriétaires se tournent alors vers les potagers pour compenser le prix des produits ainsi que comme un passe temps ludique, déstressant et gratifiant. Pour ceux qui sont nouveaux dans le jardinage ou du moins nouveaux dans le potager, voici six conseils de jardinage de potager pour vous aider à démarrer.

1) Que la lumière soit

La plupart des légumes, en particulier ceux qui portent des fruits (tomates, concombres, courges et poivrons, par exemple) ont besoin de soleil, et en grande partie. Idéalement, vous devrez choisir un endroit avec au moins 8 heures de soleil direct par jour. Avec moins de lumière, vous pouvez toujours faire pousser des produits comestibles; principalement des légumes à feuilles comme les épinards ou la salades et des herbes aromatiques.

2) La terre est importante

Un sol sain et riche est la clé d’un potager réussi et productif, alors ne sautez pas cette étape! Une analyse de votre sol vous donnera une idée de la fertilité et du pH de votre sol et vous proposera des suggestions sur les types d’engrais ou d’amendements qui permettront à votre parcelle d’être à la hauteur. Dans mon propre jardin, je compte sur du compost fait maison, des fumiers organiques bien compostés et des engrais organiques.



3) Ne voyez pas trop grand

Un potager peut nécessiter peu d’entretien, mais ce n’est pas sans entretien. Par conséquent, rendez-vous service et tenez-vous-en à une petite parcelle pour la première ou les deux premières années. Un potager de de 2m sur 3 est idéal pour un jardin de légumes au départ et vous donnera suffisamment d’espace pour faire pousser une poignée de cultures. Si vous souhaitez commencer encore plus petit, essayez de planter des légumes et des herbes adaptés dans des pots ou des jardinières sur une terrasse ensoleillée.

4) Choisissez bien vos plantes

Avec votre premier potager, il est très tentant de vouloir tout cultiver! Mais, pour votre propre bien, je vous suggère de choisir 4 à 5 types de légumes et de bien les cultiver. Essayer de ne pas trop tout entasser dans un espace compact car cela pose des problèmes et vous vous retrouverez avec une récolte plus petite, pas plus grande. Cependant, vous pouvez augmenter le rendement en plantant en succession. Lorsque vos cultures initiales ont été récoltées, effectuez un deuxième semis. Par exemple, suivez la laitue de printemps avec les haricots d’été. La plantation en succession vous permet d’étirer votre saison de récolte le plus longtemps possible. N’ayez pas peur d’essayer de nouvelles cultures, comme les salades asiatiques à croissance rapide.



5) Pensez à ajouter des fleurs

Ok, cela peut être difficile à croire, mais la plupart des insectes sont vos amis! Ouais, c’est vrai. Pensez aux abeilles, aux papillons, aux coccinelles et plus encore! Pour attirer ces bons travailleurs dans votre jardin et stimuler la pollinisation des cultures, incluez des fleurs de plantes respectueuses des insectes comme l’alyssum sucré, les zinnias, le cosmos et les tournesols entre les légumes et les herbes.

6) L’arrosage, les mauvaises herbes et la nutrition

Cela peut sembler être l’un des conseils les plus évidents en matière de potager, mais les nouveaux jardiniers peuvent ne pas savoir quand ni en quelle quantité arroser ses cultures. Les lits nouvellement ensemencés auront besoin d’arrosages fréquents, mais la plupart des cultures établies peuvent se débrouiller avec juste un peu d’eau par semaine. Pour conserver l’eau et réduire le besoin d’irriguer, paillez votre sol avec plusieurs centimètres de paille ou de feuilles déchiquetées. Bénéfice secondaire: le paillis supprimera également les mauvaises herbes! En ce qui concerne l’alimentation, les cultures à croissance rapide comme les radis et la laitue n’auront pas besoin d’engrais supplémentaires si elles sont cultivées dans un sol fertile. Les légumes à long terme comme les tomates, les courges d’hiver et les aubergines, cependant, apprécieront un coup de pouce plusieurs fois au cours de la saison de croissance. Donnez-leur une dose occasionnelle d’un aliment biologique soluble dans l’eau pour soutenir la croissance et encourager une plus grande récolte.

Quelles sont vos astuces pour les jardiniers amateurs qui se mettent au potager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *