5 astuces pour optimiser les récoltes au potager

Avec une saison de croissance courte et un espace de jardinage limité, vous pouvez tout de même tirer le meilleur parti de votre petit jardin potager en mettant en œuvre quelques astuces simples de jardinage. Augmentez le rendement de votre petit jardin grâce à ces quatre stratégies de plantation.

Nous avons 5 conseils à vous proposer pour augmenter le rendement des récoltes sans avoir des hectares de terre à jardiner.

Nos stratégies consistent, entre autres, à prolonger la saison, à faire des plantations successives et des plantations intercalaires. Lisez la suite de cet article pour découvrir nos astuces pour optimiser les récoltes au potager et comment nous tirons le meilleur parti de notre petit espace pour les cultures potagères.

maximiser cultures potager

Prolonger la saison des plantations au potager

Commencer tôt vos plantations

Tandis que la neige s’attardait sur le sol à l’extérieur au printemps, nous commencions déjà à semer à l’intérieur et à calculer quand planter.

Utiliser de plates-bandes surélevées

Comme la terre d’une plate-bande surélevée est au-dessus du sol, il se réchauffe plus rapidement que le sol au printemps. Cela signifie que nous pouvons planter plus tôt dans la saison en utilisant des plates-bandes surélevées. C’est un excellent moyen de prolonger la saison de jardinage.

Utiliser des tunnels à arceaux

Nous utilisons des tunnels à arceaux construits avec du film plastique pour serres afin de créer un environnement chaud pour les cultures de début de saison. En utilisant des tunnels à arceaux, nous obtenons notre première récolte plusieurs semaines plus tôt qu’il ne serait possible de le faire sans protection. Grâce à notre stratégie de plantation en succession décrite ci-dessous, ce démarrage précoce nous permet d’obtenir une récolte supplémentaire. Pour construire les tunnels à arceaux, nous utilisons une série de tuyaux en PVC fixés à l’extérieur de nos lits surélevés à l’aide de sangles pour conduits. Ce cadre en PVC est recouvert d’un film de serre et fixé à l’aide de colliers de serrage.

Lire aussi :   10 légumes résistants à la sécheresse pour un jardin soucieux de l'économie d'eau

Maximiser le rendement en utilisant ces stratégies d’espacement des plantes

Nous utilisons une stratégie d’espacement pour nos plantes afin de maximiser le rendement de notre petit potager. Les étiquettes des paquets de graines contiennent des informations sur l’espacement recommandé entre les plantes et l’espacement entre les rangs. Nous ne tenons pas compte des recommandations relatives à l’espacement entre les rangs car nous plantons dans des plates-bandes surélevées et nous ne marchons pas entre les rangs.

Maximisez l’espace en échelonnant vos plantes de manière à ce que les plantes adultes soient espacées en diagonale des plantes voisines. Nous plantons en utilisant l’espacement recommandé le plus proche. Pour faire pousser deux cultures différentes l’une à côté de l’autre, il faut prendre l’espacement recommandé pour chaque culture, l’additionner et le diviser par deux. Vous obtenez ainsi une mesure de l’espacement à respecter entre les deux cultures. Pour plus d’astuces sur l’optimisation des cultures, vous pouvez également retrouvez nos 10 conseils pour augmenter les rendements de votre potager.

N’oubliez pas que les recommandations d’espacement sont basées sur la taille des plantes à maturité. C’est ici que nous faisons preuve de créativité et que nous obtenons un rendement supplémentaire de nos plantations. Les semis de nombreuses cultures peuvent être consommés, pensez à ces paquets très coûteux de jeunes pousses de légumes verts à l’épicerie. Nous semons nos graines de légumes verts plus près les unes des autres que l’espacement final recommandé sur le paquet de semences. Au bout de quelques semaines, nous avons beaucoup de jeunes pousses pour nos salades d’été.
Nous commençons le processus d’éclaircissement en récoltant une partie des jeunes pousses et en les utilisant dans les salades. Nous continuons à éclaircir au cours des semaines suivantes. Nous nous retrouvons avec des plantes qui atteignent la maturité à l’espacement final recommandé.

Lire aussi :   5 légumes super précoces à faire pousser en hiver

optimiser petit potager

Faire des plantations successives

Alors que nos premières cultures sont plantées à l’extérieur sous des tunnels à arceaux au début du printemps, nous pensons déjà à la récolte et à la plantation d’une nouvelle culture au milieu de l’été dans cet espace. Cette stratégie de jardinage s’appelle la plantation en succession.

Nous pouvons maximiser notre récolte en plantant deux ou plusieurs cultures dans le même espace de jardin à différents moments de la saison de croissance.

La clé est de faire suivre une culture de début de saison à croissance rapide par une autre culture qui peut pousser tout l’été. La deuxième culture arrive à maturité avant que le sol ne gèle à l’automne.

Nous plantons des épinards et de la laitue au début du printemps, nous les récoltons, puis nous plantons des betteraves et du chou-rave au même endroit. De cette manière, nous disposons d’un approvisionnement régulier en légumes tout au long de la saison. Si possible, une culture de saison froide est plantée après la récolte de la culture d’été. Cette méthode permet de doubler ou de tripler la superficie du jardin et donc optimiser au maximum les récoltes.

Par exemple, vous pouvez commencer par cultiver au printemps : pois, laitue, épinards, pak-choï, feuilles de moutarde, radis.

Puis vous passer ensuite pour l’été aux : betteraves, chou-rave, blettes, carottes, brocoli (pour la récolte d’automne), chou frisé, oignons.

Faire des cultures en intercalaires

La plantation intercalaire consiste à faire pousser deux cultures dans le même espace de jardin. Nous plantons des cultures à croissance rapide parmi des cultures à croissance lente. Lorsque les plantes à croissance lente ont besoin de plus d’espace, nous avons déjà récolté les plantes à croissance rapide. Les cultures comme la laitue bénéficient également de l’ombre fournie par les plantes à croissance lente lorsqu’elles atteignent une taille plus importante pendant les mois chauds de l’été.

Lire aussi :   Légumes à planter en février : 10 cultures à semer et à cultiver

Les cultures à croissance rapide : radis, laitue, moutarde, pak-choï, épinard, chou frisé, bette à carde.

Les cultures à croissance lente : brocolis, choux, choux-fleurs, tomates, carottes.

Cultiver vos légumes à la verticale

Si vous disposez d’un espace de jardinage limité, faites preuve de créativité en plantant des légumes qui grimpent ou qui sont des plantes grimpantes, comme les haricots à rames. Ils occupent moins d’espace au sol que les haricots en buisson. Nous plantons des concombres à la base d’un treillis et ils grimpent au lieu de prendre de la place dans notre lit de jardin. Les pois, les concombres, les melons et les courges peuvent également grimper sur un treillis au lieu de les faire ramper, vous optimiser au maximum votre petit potager en faisant grimper vos cultures.

Et vous quelles sont vos astuces pour optimiser les rendements et récoltes dans votre potager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *