Le Potager
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 3,40 out of 5)
Loading...

Toutes les choses à faire dans le potager en février

Quand j’ai commencé à cultiver des légumes, j’avais vraiment besoin que les informations soient réunies au même endroit, pour pouvoir les consulter facilement. Cependant, j’ai trouvé que je devais rechercher beaucoup de petites informations à droite à gauche, dispersées entre les sites Internet et les livres. Avant, il me fallait beaucoup de temps pour trouver les informations dont j’avais besoin.

J’ai pensé qu’il serait utile d’avoir toutes ces informations en un seul endroit. Donc, pour le bénéfice des jardiniers amateurs, je vous propose une liste de choses à faire chaque mois et toutes les informations utiles auxquelles je peux penser.

Il convient de rappeler que les différentes régions de France ont des conditions météorologiques différentes, par exemple, il pourra encore geler dans le nord et pas dans le sud. Par conséquent, ceci est un guide général.

1) Récolter les légumes et les salades d’hiver :

En février vous pouvez récolter les salades et légumes d’hiver comme les choux de Bruxelles, le chou frisé, les panais, le céleri-rave, les poireaux, les choux-fleurs, les topinambours, les laitues rustiques, la mâche, le cresson et pourpier d’hiver, le mizuna et les brocolis à germination précoce.

2) Semer certains légumes et salades :

Les fèves peuvent être semées à l’extérieur si le sol n’est pas gelé ou gorgé d’eau.
Les pois rustiques peuvent être semés à l’extérieur dans des zones plus douces ou sous couvert.
Les oignons peuvent être cultivés à partir de graines mais ils doivent avoir une température minimale de 10 ° C.

Les premières variétés de chou-rave, de choux de Bruxelles et de brocoli à germer peuvent être semées ce mois-ci à l’intérieur et les artichauts, la laitue, les poireaux, les radis, la coriandre, le basilic, les épinards et les tomates et concombres à l’intérieur aussi aussi.

Retrouvez une liste de 10 légumes à semer en février.



3) Planter certains légumes (si le sol n’est pas gelé ou gorgé d’eau):

L’ail peut être planté à l’extérieur.
Des arbres fruitiers et des arbustes à racines nues peuvent être plantés.
Les topinambour peuvent être déterrés et replantés et des ensembles de rhubarbe peuvent également être plantés ce mois-ci.

4) Les travaux à faire dans le potager

Soulevez vos topinambours restants et creusez dans du compost ou du fumier. Replantez-les à 10 à 15 cm de profondeur, espacées de 30 à 40 cm.

Réchauffez le sol avec plastiques ou cartons dans les endroits où vous planterez bientôt des cultures, par exemple pour les fèves ou échalotes.

Continuez à planter des arbres à racines nues et des buissons fruitiers pour la qualité de leur enracinement, leur reprise plus rapide et leur prix nettement plus attractif qu’en conteneurs ou godets.

Réduisez les framboises d’automne juste au-dessus du niveau du sol car elles produisent des fruits sur une nouvelle croissance pendant l’été.

Jetez un coup d’œil à votre tas de compost et arrosez-le s’il est sec.

Terminez de creuser votre parcelle si elle n’est pas gorgée d’eau ou gelée. Si elle est juste un peu humide, utilisez une planche pour vous tenir debout pendant que vous creusez, pour répartir votre poids uniformément.

N’oubliez pas de nourrir les oiseaux et de rajouter de l’eau pour qu’ils boivent.

Continuez à enlever toutes les feuilles jaunes tombées autour de vos brassicacées car elles peuvent abriter des parasites.

Commandez des semences pour l’année à venir et planifiez la rotation des cultures de l’année prochaine.

Désherbez et faites votre paillis autour des arbres fruitiers établis.

Vérifiez les fruits et légumes que vous avez stockés. N’oubliez pas qu’un mauvais fruit ou légume peut détruire toute la récolte si vous ne l’enlevez pas assez rapidement.

Terminez la taille des arbres fruitiers et des buissons (sauf les cerises et les prunes) à moins que le temps ne soit devenu très froid. Ils commenceront à sortir de leur dormance en mars.

Achetez des pommes de terre de semence et «coupez-les» en les mettant dans des boîtes à œufs ou des plateaux, les «yeux» tournés vers le haut. Laissez-les dans une pièce fraîche et lumineuse.

Vérifiez que tous vos tuteurs et supports de fruits sont stables et réparez-les si nécessaire, pendant que les plantes sont en dormance.

Si vous cultivez des abricots, des pêches ou des nectarines dans un endroit abrité et exposé au sud, ils peuvent commencer à fleurir en février. Couvrez-les pour les protéger de la pluie et du gel. Vous devrez peut-être polliniser les fleurs à la main.



5 ) Prendre garde aux ravageurs et maladies de février:

Les souris et les rats adorent déterrer et manger des fèves nouvellement plantées, des graines, des pois précoces et de l’ail.

Les limaces peuvent encore être un problème même en février.

Vérifiez les pommiers et les poiriers pour des signes de chancre et découpez tout bois malade.

Recherchez le «gros acarien des bourgeons» sur les cassis. Les bourgeons auront l’air gros et gonflés s’ils sont affectés.

En espérant que toutes ces informations vous ont été utiles.

4 reflexions sur “Toutes les choses à faire dans le potager en février

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *