8 étapes simples pour réaliser correctement ses semis en février-mars

C’est à nouveau la période de l’année où les jours s’allongent et se réchauffent à l’approche du printemps. L’année dernière, nous avons assisté à une explosion du nombre de jardiniers amateurs alors que les prix explosent et nous nous attendons à ce que de nombreux jardiniers amateurs commencent à se demander quels légumes semer en février et en mars.

L’un des problèmes pour les nouveaux jardiniers est de ne pas savoir quel est le bon moment pour planter leurs graines. Nous allons donc publier de nombreux articles (et des vidéos sur nos réseaux sociaux) pour vous aider dans votre parcours de jardinier amateur. Considérez-les comme votre propre guide du débutant pour cultiver à la maison !

semer à la maison

Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils 🔔

Ce blog est destiné à ceux qui veulent prendre de l’avance et avoir une longue et fructueuse saison de récoltes. Tous les principes mentionnés ci-dessous s’appliquent, que vous ayez un jardin dans lequel vous pouvez planter directement ou un balcon où vous pouvez pratiquer le jardinage en conteneur. Si vous ne savez pas par où commencer pour cultiver vos propres plantes, consultez nos articles précédents qui expliquent les différents environnements et méthodes de culture.

Si vous vous demandez s’il fait trop froid pour semer mes tomates, vous êtes sur la bonne voie, mais seulement si vous pensez à l’extérieur ! La menace de gel n’est pas encore passée, mais c’est le moment idéal pour semer certaines graines à l’intérieur. En particulier, nous allons nous concentrer sur les tomates, les poivrons et les aubergines, qui sont toutes des plantes à feuilles caduques. Ces plantes ont tout intérêt à être plantées à l’intérieur au début de l’année, car cela prolonge leur période de végétation.

Lire aussi :   10 légumes à semer début février pour avoir de belles récoltes dès le printemps

Comment semer vos graines en 8 étapes simples

1. Se procurer les graines et du compost

Si vous vous demandez où vous procurer vos graines, sachez qu’il existe de nombreux vendeurs en ligne. Certains grands supermarchés et magasins vendent également une bonne variété de graines. Vous pouvez également en trouver dans des marchés locaux spécialisés.

La prochaine chose à prendre en compte est le milieu de culture. En général, il faut un compost fin et bien drainant, qui ne contient pas une grande quantité de nutriments/engrais (cela pourrait endommager les graines/les jeunes plants). Je recommande de chercher un « compost pour semences et boutures » ou un « compost pour semis », qui sont largement disponibles en ligne et dans les magasins de jardinage.

2. Choisissez vos plateaux de plantation

Il existe deux types de récipients dans lesquels vous pouvez semer vos graines : les plateaux plats et les plateaux à alvéoles. Les premiers sont les plus faciles à trouver et à recycler à partir de ce que vous avez à la maison.

Les vieilles barquettes de fraises ou de framboises sont parfaites pour planter des graines, de même que les vieilles boîtes à œufs et les tupperwares (assurez-vous d’ajouter des trous de drainage à ces récipients).

3. Remplissez vos plateaux et humidifiez-les bien

Une fois que vous avez choisi vos plateaux de plantation, remplissez-les de compost et tassez-les doucement pour créer une surface de plantation plane. Humidifiez bien votre compost avant de semer vos graines.

4. Semer les graines

Toutes les graines que nous plantons (tomates, aubergines, poivrons) sont très petites et n’ont pas besoin d’être plantées profondément dans le compost. Si vous avez des plateaux à alvéoles, vous pouvez planter une graine dans chaque alvéole du plateau.

Lire aussi :   Comment faire pousser des échalotes à partir de bulbes

Si vous utilisez un bac plat, vous pouvez répartir les plateaux uniformément sur toute la surface du bac.

5. Recouvrez les graines d’une fine couche de compost

Préparez une petite quantité de compost finement tamisé. Si votre compost est grumeleux, vous pouvez l’écraser dans vos mains jusqu’à ce qu’il ait une consistance fine.

Répandez une très fine couche de ce compost de manière à recouvrir les graines. Tassez délicatement le compost et humidifiez à nouveau légèrement les plateaux.

6. Étiqueter les plateaux

On n’insistera jamais assez sur cette étape, car il est si facile de planter des graines en début de saison et d’oublier ensuite les variétés que l’on a plantées ! C’est particulièrement important pour la culture des piments !

Vous trouverez des étiquettes pour plantes dans de nombreux magasins de jardinage ou vous pouvez simplement utiliser un marqueur permanent pour étiqueter la barquette elle-même. Indiquez le nom, la variété et la date. Par exemple : Tomate, Cœur de Bœuf 26/02.

semis plants

7. Positionner vos semis au bon endroit

Vos plateaux doivent être placés sur un rebord de fenêtre bien éclairé (orienté au sud ou à l’ouest) ou dans une serre/conservatoire si vous en avez une. Vos graines devraient maintenant germer en deux semaines environ !

8. Le Repiquage

Si vous avez planté vos graines de manière dense dans un bac plat, une fois qu’elles auront développé leur deuxième série de feuilles (vraies feuilles), il faudra les transplanter dans des conteneurs plus grands avant qu’elles ne deviennent trop difficiles à séparer.

Pour ce faire, commencez par ameublir délicatement le compost (une baguette est très utile à cet effet). Vous pouvez ensuite retirer chaque plant en tirant sur une vraie feuille, elle devrait se détacher et vous pouvez alors la planter dans un récipient individuel plus grand. Veillez à recouvrir complètement les racines.

Lire aussi :   Calendrier idéal pour les semis de poivrons et nos conseils pour des récoltes abondantes

Conseils pour la culture de vos plantes

Une fois les dernières gelées passées en mai/juin, vous pouvez planter vos jeunes plants dans les plates-bandes de votre jardin ou dans de grands conteneurs sur votre balcon.

Si vous semez des graines de tomates et que vous voulez savoir comment les entretenir tout au long de la saison de croissance, consultez nos 8 meilleurs conseils pour la culture des tomates afin de prendre une longueur d’avance.

Voilà, c’est fait !

Voilà donc un guide simple qui vous permettra de prendre de l’avance sur votre saison de culture 2021 en plantant dès maintenant certaines de vos plantes fruitières les plus populaires. Vous vous en féliciterez en été lorsque vous aurez une abondance de tomates, de piments et d’aubergines à manger !

Surveillez notre blog pour les prochains articles, qui présenteront les plantes que vous pouvez commencer à semer en pleine terre en mars et qui comprendront toute une série de légumes verts ainsi que des légumes-racines !

1 réflexion sur “8 étapes simples pour réaliser correctement ses semis en février-mars”

  1. Je pense qu’il ne faut pas trop se presser dans le nord il pleut presque tous les jours les gelées sont encore à craindre mes plantations en intérieur file
    Merci de vos réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *