Quand semer les graines de melon ?

melon potager

Peu de choses évoquent l’été comme le fait de mordre dans un melon bien sucré et juteux. Les melons sont faciles à cultiver lorsqu’ils bénéficient du soleil, de la chaleur et de la fertilité dont ils ont besoin. Leurs vignes étalées et grimpantes rendent le jardin visuellement attrayant. Si vous souhaitez cultiver des melons dans votre jardin, découvrez quand planter les melons, comment les planter et les arroser.

Quand et comment semer les graines de melon ?

Faire pousser les melons à partir de graines n’est pas compliqué mais nécessite de suivre quelques étapes surtout si votre climat ne permet pas une plantation directe dans le jardin.

Les melons peuvent être semés à l’intérieur un mois avant la date de la dernière gelée. Plantez trois graines par cellule ou par pot dans un mélange stérile pour semis, à une profondeur d’1 cm et placez les récipients au-dessus d’un tapis chauffant pour semis réglé à 30°C. Les graines devraient germer en trois ou quatre jours à cette température.

Maintenez les semis sous des lampes de culture afin que les plantes ne cherchent pas à atteindre la lumière. Dans des conditions de faible luminosité, les plantes deviendront frêles et faibles. Il est également utile de faire tourner un ventilateur au-dessus des semis pour prévenir la maladie de la fonte des semis, qui peut être fatale aux semis avant qu’ils ne développent leurs premières vraies feuilles.

Une semaine à 10 jours avant la plantation, commencez à endurcir les semis. Mettez-les au soleil pendant une courte période le premier jour – une demi-heure – et augmentez progressivement le temps passé à l’extérieur chaque jour. À la fin, les plantes seront prêtes à recevoir une journée entière de soleil.

Lire aussi :   Suivez ces 6 étapes simples si vous voulez faire pousser un noyer à partir d'une noix

Dans les climats plus chauds, les graines peuvent être semées directement dans le potager au lieu d’être démarrées à l’intérieur. Dans les climats plus frais où la période de végétation est plus courte, les melons ont besoin d’une bonne avance à l’intérieur pour avoir le temps de produire des fruits.

Les semis de melons peuvent commencer à l’extérieur en France au début du printemps, dès que les températures sont supérieures à 15°C et que les risques de gelée sont passés. Cela peut être en avril ou en mai selon les régions.

Où et comment planter des melons

La clé d’une récolte réussie de melons est la chaleur. Ne commencez même pas à planter vos melons tant que la température du sol n’est pas supérieure à 21 degrés. Ils aiment aussi les sols bien amendés et très riches en nutriments. Travailler une quantité généreuse de compost et de fumier composté dans le sol avant la plantation préparera d’augmenter le succès de votre culture de melons.

De nombreux jardiniers placent des feuilles de plastique noir sur la zone de plantation pour accélérer le processus de réchauffement et pour protéger le feuillage et les vignes de la plante. Le paillis de plastique est également un excellent moyen d’empêcher les mauvaises herbes de pousser parmi les vignes, ce qui est particulièrement important étant donné que vous n’aurez pas un moyen facile d’accéder aux mauvaises herbes une fois que les vignes commenceront à décoller et à se répandre partout.

Les vignes de melon ont besoin de beaucoup d’espace pour se déplacer. Plantez vos plants ou semez vos graines de manière à vous retrouver avec deux ou trois plantes sur des monticules avec de la place pour les étaler dans toutes les directions, ou espacez-les en rangées, une plante par 30 cm avec environ 1,5 m entre les rangées.

Lire aussi :   Comment faire pousser des fraises ?

Vous pouvez même planter des melons à la base d’un grand treillis et les entraîner à monter. Attachez simplement et doucement les vignes. Les treillis sont également intéressant pour maintenir les melons en développement afin de s’assurer qu’ils restent attachés à la tige jusqu’à la récolte.

Si vous cultivez sur le sol, il est important d’éviter le contact direct des fruits avec la terre pour éviter la pourriture ainsi que les parasites. J’utilise une soucoupe de pot de fleur renversée, mais à peu près tout ce sur quoi vous pouvez poser un melon pour le soulever du sol devrait fonctionner.

L’arrosage des melons

Les tuyaux suintants fonctionnent très bien lors de la culture de melons, en particulier sous un paillis de plastique noir. Si vous n’utilisez pas de paillis de plastique noir pour supprimer les mauvaises herbes et augmenter la température du sol, vous pouvez utiliser une couche de paillis organique de 7-8 cm, comme des copeaux de bois d’arboriste ou des feuilles déchiquetées, pour empêcher les mauvaises herbes d’envahir votre culture de melon mais aussi pour retenir l’eau.

Les melons nécessitent entre 3 et 5 cm d’eau par semaine. S’il n’a pas beaucoup plu, compensez la différence avec un arrosage complémentaire. Si vous n’utilisez pas de tuyaux suintants, faites très attention lorsque vous arrosez pour éviter de mouiller le feuillage de la plante. Un arrosage aérien qui éclabousse le sol et mouille les feuilles facilite la propagation des maladies. Il est préférable d’appliquer doucement de l’eau à la base des plantes.

Lire aussi :   Comment faire pousser un châtaignier à partir d'une châtaigne

Si vous souhaitez en savoir encore plus sur la culture des melons, vous pouvez retrouvez sur le site les 8 conseils incontournables pour cultiver des melons bien sucrés.

Vous avez désormais les clés pour réussir la culture des melons, quand semer les graines de melon, comment les planter et les arroser, n’hésitez pas à donnez vos propres astuces en commentaires !

Jean Baptiste

En savoir plus sur Le potager

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading