Annonces
Toutes les plantes, graines et bulbes en vente
Annonces
Archives
Nature

tunnel potagerOutre le bénéfice d’avoir des salades toute l’année, prolonger son potager durant pratiquement tout l’année est inestimable. Être capable de faire du jardinage et de conserver son potager dans tous les temps est un véritable atout qu’il vous faut essayer.

Si comme moi vous souhaiter continuer ou bien même démarrer votre potager alors que le temps à l’extérieur ne s’y prête pas vraiment, il vous faut tester une serre tunnel.

Les serres tunnels sont pratiques dans le sens ou vous n’avez pas besoin d’établir une serre fixe dans votre jardin, vous pouvez les déplacer où bon vous semble, quand bon vous semble et choisir ainsi un endroit pas trop éloigné de votre cuisine afin d’avoir vos salades et herbes à porté de main et ne pas devoir aller au fin fond du jardin pour aller vérifier l’état de vos cultures ou tout simplement d’aller arroser.

Cultures et utilisations :

Au printemps, vous pouvez semer les premières cultures de laitues, de carottes et herbes aromatiques bien avant la fin des premières gelées puisque vos plants seront confortablement à l’abri du gel dans votre tunnel de forçage. En été, toutes les plantes semi-robustes, les aubergines, les concombres, les poivrons, les piments et les tomates ainsi que les herbes plus tendre comme le basilic et la coriandre peuvent remplir facilement votre serre tunnel.

En automne, les salades d’hiver, les brassicacées hivernales et les légumes orientaux sont idéaux, tandis qu’en hiver, vous pourrez déguster des feuilles des épinards et semer vos oignons.

Les serres tunnels ont également l’avantage de protéger vos plants encore tout jeune des nuisibles comme les limaces et escargots de manière écologique car ils ne pourront tout simplement pas rentrer dans la serre et devront aller se nourrir ailleurs.

Les tunnels permettent de vérifier l’état de vos plants plus facilement qu’une grande serre et si un nuisible a tout de même réussi à rentrer, vous aurez vite fait le faire sortir. Vous pouvez également les positionner de façon plus adéquate comme par exemple si votre terrain a une légère pente, ça ne pose pas de soucis pour le tunnel.

Où placer ses tunnels :

Idéalement, évitez un site trop exposé et venteux et choisissez un endroit ensoleillé durant les saisons froides et éviter les endroits trop ensoleillés du l’été ou pendant les épisodes caniculaires.

En hiver, les arbres voisins feront trop d’ombre, c’est pas l’idéal car les racines chercheront le sol riche et humide dans le tunnel. Un vent trop violent pourrait retourner le tunnel s’il s’engouffre dessous et faire des dégâts sur vos plantes mais également endommager la serre.

En été attention à ne pas trop exposer directement au soleil car ça pourrait devenir vraiment trop chaud à l’intérieur du tunnel, ça chauffe vite sous un tunnel de forçage (c’est un peu le principe de la serre en même temps).

En effet un inconvénient avec les tunnels est le manque de mouvement d’air vous pouvez obtenir des températures d’été élevées et des niveaux élevés d’humidité en hiver mais la plupart possèdent des ouvertures sur le dessus, utilisez-les dès que vous pouvez et pas seulement pour arroser. Et n’hésitez pas à les retirer ou les déplacer la serre dès que le besoin s’en fait sentir, elles sont très pratique pour cela, facile à repositionner quand bon vous semble.

Assurez-vous donc d’avoir des portes aux deux extrémités avec des panneaux de ventilation intégrés en panne rigide en plastique ou similaires.

Un tunnel de taille moyenne vous permettra largement de débuter pour vos salades et autres herbes aromatiques, je vous conseille de commencer petit pendant une saison pour tester l’efficacité.

Vous voilà désormais paré à prolonger votre potager durant les saisons plus froides et à démarrer avant la dernière gelée connue dans votre région grâce aux tunnels de forçage.

Avez-vous déjà utiliser des tunnels ou vous préparez-vous à les essayer ? Donnez nos votre avis dans les commentaires.

Laisser un commentaire