Annonces
Toutes les plantes, graines et bulbes en vente
Annonces
Archives
Nature

Pendant longtemps, j’étais d’avis que la germination était un processus long et épuisant, jusqu’à ce que je commence à essayer de faire germer certaines graine et ça devient vite assez simple et parfois même plutôt rapide ! Quoi qu’il en soit, vous ne saurez jamais si vous n’avez pas essayé par vous-même.

De nombreuses recettes de cuisine, notamment venant de l’Asie comme pour le Pho Bo du Vietnam se font à base de graines germées de haricots mungo, que l’on appelle parfois à tord pousses de soja ou soja germé.

Les haricots mungo germé sont riches à apport nutritionnel avec notamment des vitamines A, B, C et E; du Calcium, du fer, du magnésium, du potassium, des acides aminés et 20% de protéines.

Voici une marche rapide à suivre pour tous ceux qui n’ont pas encore commencé le processus de germination à la maison.

Comment faire germer les haricots mungo ?

– Prendre la quantité requise de haricots. Je prend en général 1 tasse de haricots mungo. Rappelez-vous, ça fera double, une fois germé. Donc, ne préparez que la quantité que vous pouvez consommer dans les 2 semaines.

– Lavez les graines de haricots dans l’eau froide jusqu’à ce l’eau soit claire. Égoutter puis placer dans un bol ou un germoir si vous en posséder un. Remplissez-le avec de l’eau froide jusqu’à immersion totale. (2 à 3 fois plus que les semences).

– Faire tremper une nuit ou tout au moins pendant 8-12 heures.

– Égoutter l’eau du puits. Rincer à nouveau avec de l’eau froide et égoutter de nouveau.

– Utilisez un panier en bambou ou un pot ordinaire à germination avec du tissus léger pour couvrir afin de disposer d’un système de drainage, en cas d’excès d’eau, elle s’égoutte à travers ces trous dans le panier à vapeur.

-Placez le panier dans une faible lumière et à la température ambiante. Il suffit de le placer là où il n’y a pas de lumière directe du soleil, comme dans un endroit sombre dans votre espace de comptoir de cuisine ou autre.

Combien de temps pour développer vos graines germées ?

– Si vous voulez juste simplement de toutes petites pousses, pour des racines de moins de 1 cm alors rincez et égouttez toutes les 8-12 heures , prêt en 2 – 3 jours.

– Si vous voulez développer des germes mungo assez grandes, avec des racines d’environ 7 cm, rincez et égouttez toutes les 8-12 heures pendant pour 4 à 5 jours.

A noter que vous n’aurez pas forcément le même résultat qu’en magasin et dans les restaurants asiatiques ( racines bien plus épaisses ) vu que les haricots mungo commerciaux sont cultivés avec des produits chimiques et des gaz dans d’énormes machines de 2m3. Vous n’obtiendrez jamais vos graines germées de haricots mungo cultivés à domicile ressemblant à celles que vous voyez dans un restaurant ou un supermarché, mais vous pouvez obtenir des racines épaisses. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un germoir spécial qui draine à partir du bas, ça sera la prochaine étape …

9 réponses à to “Comment faire germer les haricots mungo ?”

  • Thierry dit :

    Bonjour,

    Très intéressant ce procédé de germination.

    De plus, l’explication sur les germes industrielles méritait d’être signalée.

    En attendant plus d’explication sur le germoir.

    Bonne journée,
    Thierry

  • Alain dit :

    Bonjour.
    En effet c’est une bonne technique, l’article est clair et précis. Cependant il manque une information capitale : à quelle date faut-il faire germer les haricots mungo ?

  • florence dit :

    On peut faire germer des graines toute l’année puisqu’on fait ça chez soi et que normalement notre domicile est toujours un peu chauffé!
    Petite info supplémentaire:
    Il est vraiment préférable d avoir un panier de germination percé au fond afin ce ne pas avoir a retourner pour vider l eau. On peut ainsi couper les germes sans avoir a garder la racine pas très bonne et la pellicule verte du haricot pas vraiment mangeable.
    Bonne pousse! 😉

  • nathalie dit :

    Moi je le fait avec un bocal de verre et un tissu a mailles fine que je pose a la place du couvercle et que je fixe a l,aide d’un élastic c,est tres économique pas besoin de payer pour un germoir quand on a tout se quil faut a la maison 🙂

  • Alexio dit :

    Très intéressant… J’ai cependant une question par rapport aux « pousses de soja » que l’on peut trouver dans le commerce. Celles-ci, pour 100g, ont généralement des valeurs nutritionnelles extrêmement faibles en terme de protéines (1.5g). Or j’ai devant moi un paquet de graines de haricots mungo, qui m’indiquent des valeurs bien plus élevées (23g, toujours pour 100g). Est-ce lors de la phase de trempage/germination que l’on perd toutes les protéines ? Ou alors est-ce que ce sont les répercussions de l’industrie qui sont telles qu’on les perd ?

    Je me casse vraiment la tête dessus depuis quelques jours, et c’est très difficile de trouver la logique là-dedans… Merci d’avance

  • Lentilles dit :

    Bonjour,
    je suis néophyte mais l’écart en terme de protéines ne me paraît pas du tout étonnant :
    100 g de graines ne donneront pas un seul paquet de 100 g de pousses, mais beaucoup plus.

    Si les protéines sont conservées sans changement, mon calcul (23 x 100 / 1,5) donne que 100 g de graines donneraient 1 kg 500 de pousses ce qui ne me parait pas improbable.

    Mais il se peut aussi qu’il y ait plus de protéines (ou autres – je ne suis pas très au clair sur les protéines, etc) dans la pousse que dans la graine, puisqu’on fait pousser les graines pour y trouver certains nutriments qui n’y étaient pas avant.

    Bonsoir.

  • Marie dit :

    Bonjour,

    Cela fait 4 ans que j’attends toujours la « prochaine étape » ????????

    Dommage.Suis vraiment en demande

    Marie

    • La limace dit :

      Bonjour Marie, il n’y a pas eu de test de germoir car je n’en utilise pas, la méthode avec le panier marche parfaitement chez moi.
      Cependant vous pouvez tout de même tester avec un germoir, ( environ 14 € sur Amazon http://amzn.to/2eCADPX ) et nous faire parvenir votre propre retour d’expérience.

Laisser un commentaire