Annonces
Toutes les plantes, graines et bulbes en vente
Annonces
Archives
Nature

Le chou Kale a eu une mauvaise presse pendant une longue période sans que l’on sache vraiment pourquoi, bien que sa réputation de légume du pauvre n’ait pas aidé. Il est également utilisé pour nourrir le bétail, ce qui n’est pas idéal pour l’image d’un végétarien. Je suis ravi qu’il subisse désormais une véritable renaissance et reconnaissance.

La Kale est particulièrement intéressant pour les potagers, où l’énorme variété de couleurs et de formes de feuilles proposées par ce chou frisé ajoute du caractère à votre jardin.

Pourquoi cultiver le chou kale ?

Vous ne devriez pas vous passer de ce chou pour une foule de raisons. D’abord, il souffre moins des parasites que la plupart des brassicacées. Bien que le chou Kale ne soit pas à l’abri de ravageurs, il semble beaucoup moins attrayant et, étant en fait un chou à feuilles mobiles, l’endommagement de quelques feuilles a moins d’impact sur la plante entière que, par exemple, une chenille rapace au centre d’un chou. Les variétés à feuilles frisées résistent mieux aux chenilles, probablement parce que ses feuilles rendent plus difficile la ponte des œufs.



L’inflorescence de chou kale frisé

Les avantages ne s’arrêtent pas là. Décoratif et résistant aux parasites, le chou Kale a besoin de très peu d’attention, il est très robuste et son goût s’améliore avec le gel. Les plantes peuvent être récoltées presque continuellement (la croissance ralentit dans les mois les plus sombres quand il y a vraiment trop peu de lumière) et vous pouvez faire pousser dans les 8 à 12 plantes pour un bon approvisionnement continu. Les choux Kale dureront tout au long de l’hiver, produiront des feuilles au début du printemps et, lorsqu’ils commencent à produire des inflorescences, elles peuvent aussi être mangés comme le brocoli.

Le Kale n’aime pas la chaleur

Je n’ai malheureusement jamais vécu dans un climat très chaud mais le conseil général est que le chou Kale préfère des températures plus fraîches ( 15-21 ° C),et bien qu’il tolère la sécheresse et le temps chaud, les deux affecteront sa qualité et pourront encourager la floraison trop précocement. Il tolère cependant une ombre partielle et, si vous vivez dans un climat plus chaud, vous pouvez essayer de le faire pousser dans des endroits plus sombres mais la chaleur peut rendre amer le chou kale.


Comment faire pousser le Kale à partir de graines :

Les paquets de graines peuvent vous donner des conseils mais je vous conseille de ne pas semer le chou avant la fin du printemps (mai et début juin) ou même attendre le début de l’été. Idéalement, vous devez avoir un sol bien drainé qui reste néanmoins humide, donc c’est une bonne idée de pailler autour des plantes.

Quand j’ai commencé à faire du jardinage, je pensais que le chou kale devait être transplanté, comme toutes les instructions l’indique mais ne le faite pas. Il peut être semé directement dans le potager.

La raison pour laquelle il est souvent transplanté, c’est pour laisser de la place pour les autres légumes dans l’espace de plantation final du chou Kale.

Si vous semez dans le sol, plutôt que dans des pots, semez finement à environ 1 cm de profondeur et à une distance de 15 cm l’un de l’autre.



Transplantez lorsque les plants ont une taille d’environ 10-15 cm (généralement environ un mois après le semis) et placez-les à une distance de 35 à 50 cm (selon la taille de la variété que vous avez choisi) en rangées espacées de 45 cm. Enterrez les tiges jusqu’à juste en dessous du niveau des feuilles les plus basses. Étalez fermement le sol autour de la base des plantes et continuez à le faire de temps à autre, afin d’empêcher le vent de les abîmer.

La récolte :

Commencez à récolter quand la plante fait environ 45 cm de haut et qu’elle a des feuilles d’une taille raisonnable, vous pouvez commencer plus tôt (en douceur) pour les salades. Prenez quelques feuilles à la fois de chaque plante. Si vous enlevez la tête (ce que je fais normalement à la fin de l’automne, les pousses secondaires commencent à se développer. Elles sont excellentes quand elles sont consommées jeunes, environ 12 cm de long.

Le chou kale maison, légèrement cuit à la vapeur et arrosé de jus de citron frais est merveilleux et avec tant de variétés à explorer j’espère que vous serez d’accord sur le fait que le chou kale vaut la peine de lui trouver un peu d’espace dans n’importe quel jardin !

Laisser un commentaire