Annonces
Toutes les plantes, graines et bulbes en vente
Annonces
Archives
Nature

sauge potagerLes égyptiennes buvaient du thé de sauge pour augmenter la fertilité. Hippocrate prescrivait de la sauge pour guérir. Au Moyen-Age, elle était prise après les repas contre l’indigestion. À un moment donné de leur histoire, les Chinois étaient prêts à échanger quatre fois le poids de leur thé pour de la sauge. La réputation médicinale de Sauge se reflète dans le nom du genre Salvia, dérivée du latin salvere qui signifie guérir, sauver, ou être en bonne santé.

On ne sait pas quand la sauge est sorti de l’armoire à pharmacie pour rejoindre la cuisine, mais elle semble avoir gagnée en popularité au cours du Moyen Age. La sauge est un antioxydant et antibactérien puissant, de sorte que son utilisation culinaire a probablement commencé plus comme un conservateur qu’un arôme. Beaucoup des premières recettes furent utilisées avec de la saucisse ou avec de la viande. Et avec raison, car la sauge est maintenant connue pour être utile dans la dégradation des graisses dans les aliments.

Aujourd’hui, la sauge est la plante de rêve pour tout jardin potager. Elle est utile, belle et facile à cultiver. Elle offre une longue saison de récolte et tient sa saveur quand elle est bien séchée. En plus, elle arbore de belles fleurs en début d’été. Enfin, il existe de nombreuses variétés de tailles et de couleurs de sauge différentes. Que vouloir de plus?

Les feuilles de sauge sont généralement de couleur gris-vert. Le parfum peut varier d’une odeur aromatique au doux parfum de fruits ou de lavande. La plupart des suages (il y a plus de 750 variétés, en majorité d’ornement) sont originaires des régions méditerranéennes de l’Europe du Sud et de l’Asie Mineure. Elle préfèrent généralement des pentes rocheuses et ensoleillées et elles semblent particulièrement bien s’accommoder avec le thym, l’origan, la marjolaine et le romarin. La plupart des sauges culinaires sont robustes et résistent bien aux températures négatives.

Du plein soleil et un bon drainage pour cultiver votre sauge :
La sauge est une plante facile à cultiver. Mais plus vous arriverez à imiter son habitat naturel, plus elle sera heureuse. Les conditions idéales sont le plein soleil, un bon drainage, un pH du sol de 5 à 8, et une fertilité modérée.

La sauge doit cependant être remplacée tous les quatre ou cinq ans, lorsque la plante devient ligneuse et épars. La meilleure façon de le faire est de commencer de nouvelles plantes à partir de boutures ou par marcottage. Chaque méthode maintiendra les caractéristiques de la plante mère.
Le printemps et l’été sont les meilleurs moments pour les boutures.

Les maladies et les ravageurs ne sont normalement pas un gros problème à la sauge. Un bon drainage préviendra la pourriture des racines, une maladie encouragé par trop d’humidité trop longtemps autour des racines. Dans des conditions humides, mal aérées, la sauge est sensible aux moisissures.

La sauge tolère assez bien le gel. Dans les climats doux, comme le nôtre dans le sud de la France, vous pouvez récolter les feuilles fraîches toute l’année. Si vous envisagez de faire sécher la sauge pour l’hiver, prenez votre récolte principale, juste avant que les fleurs commencent à se former.

Planifiez le séchage de votre sauge assez rapidement de sorte qu’elle ne puisse pas acquérir un goût de moisi. Une méthode consiste à enlever les feuilles individuelles et à les diffuser sur un écran placé dans un endroit ombragé, chaud et sec. Ou vous pouvez accrocher de petits bouquets dans une pièce chaude, bien ventilée. La sauge est une de ces herbes inhabituelles qui devient de plus forte en séchant. Emmagasiner votre sauge séchée dans un récipient opaque avec un couvercle hermétique.

Laisser un commentaire