Annonces
Toutes les plantes, graines et bulbes en vente
Annonces
Archives
Nature

Castroville, en Californie, se présente elle même comme « la capitale du monde de l’artichaut » mais vous n’avez pas besoin de vivre dans le Golden State pour cultiver ces pierres précieuses, grâce à de nouvelles variétés qui tiennent bien le coup un peu partout dans le monde, cela devient assez simple de les cultiver.

Instructions:
1-Acheter des plantes à votre pépinière locale pour une plantation après que tout danger de gel soit passé, sinon, débutez des semences à l’intérieur 8 à 12 semaines avant le dernier gel printanier.

2-Choisissez un site qui reçoit le plein soleil, les plantes atteindront 1.5m de hauteur et pourraient également faire de l’ombre à d »autres des cultures, organisez bien votre potager.

3-Recherchez des sols riches et bien drainés avec un pH de 6,5 à 7,0. Creusez le sol en profondeur, et ajouter beaucoup de matière organique qui soit riche en phosphore et en potassium.

4- Récupérez vos semis, que ce soit des semis de chez vous ou achetés en magasin, plantez-les à au moins 1m de distance dans les lignes qui sont 1,5 à 2 m de distance. Dans les régions assez clémentes, mettez les plantes dans le sol de sorte que la couronne soit juste au-dessus de la surface du sol. Les enterrez plus profondément dans les régions plus froides.



5- Maintenir le sol humide, le paillage permet de conserver l’humidité et ajoutez d’autres engrais organiques du printemps à l’été.

6- Traitez les artichauts comme des annuelles dans les climats froids. Dans les régions plus tempérées, couper les plantes un retour dans le milieu à la fin de l’automne. Dans les zones assez chaude, ils ne devraient pas nécessiter de protection hivernale. Dans les zones plus froides, couvrir chaque plante avec des aiguilles de pin, de feuilles en monticule ou autre protection hivernale.

7- Récoltez les artichauts avant que les bourgeons ne commencent à s’ouvrir et lorsqu’ils sont encore verts et serrés. Le bourgeon central mûrit généralement en premier, suivi par les plus petits qui se forment sur les pousses latérales.

Laisser un commentaire